Avoir une gourde, ça coule de source 💧

Avoir une gourde, ça coule de source 💧

Notre corps est composé à 60% d'eau et en nécessite environ 2.5 litres par jour pour fonctionner à l'âge adulte. Si une partie provient de notre alimentation, nous avons besoin de boire régulièrement pour continuer de vivre. La preuve ? En 3 jours seulement sans s'hydrater, nous risquons la mort.

Quelles solutions avons-nous inventées pour s'hydrater régulièrement ? Les bouteilles en plastique.

Les bouteilles en plastique : un constat peu reluisant

Pratique, peu cher, le plastique possède de nombreux avantages. Sa polyvalence permet de protéger des matières solides ou liquides sans se dégrader. Le plastique favorise également l'hygiène car il est hermétique et augmente donc la durée de vie des aliments. Ce n'est donc pas un hasard si le plastique s'est fortement développé au XXème siècle.

Toutefois, ce dérivé du pétrole contient un désavantage : il met longtemps à se décomposer dans la nature. Par exemple, une bouteille en plastique met environ 400 ans à se décomposer.

Et le plastique, il y en a trop. En 2016, 72 % des emballages plastiques n’étaient pas collectés de manière efficace au niveau mondial et finissaient (en partie) dans les écosystèmes marins. Ce sont environ 9 à 12 millions de tonnes de plastiques qui finissent dans les océans tous les ans ! Les quantités sont telles que la Fondation Ellen MacArthur estime qu'il devrait y avoir plus de plastique que de poissons dans les océans en 2050.

Comme les poissons, on retrouve du plastique sous différentes couleurs et différentes formes.

Du plastique dans les poissons ?

En étant omniprésent et se décomposant sous forme de microplastiques, les poissons finissent par intégrer des microparticules de plastique. Selon les dernières analyses, entre 18 et 36% des poissons contiendraient du plastique, à tel point qu'un Européen moyen consommerait quelque 6400 microplastiques par an. Miam du poisson !

Autre solution : utiliser une gourde !

En moyenne, un Français consomme 180 bouteilles en plastique à usage unique par an, ce qui fait 12 milliards de bouteilles en plastique, rien que dans notre pays. Pour autant, en avons-nous vraiment besoin ?

En France, nous avons une eau potable 💧 et de bonne qualité. Vous pouvez d'ailleurs facilement analyser la qualité de l'eau dans votre ville.

L'eau du robinet est déjà traitée mais si vous le souhaitez, vous pouvez en plus la purifier avant de la consommer. Grâce à des perles de céramique ou des filtres de charbon, vous capturez les impuretés et les métaux lourds restant, tout en conservant les minéraux présents dans l'eau.

Selon Karbon, une bouteille d'eau d'1L a une empreinte moyenne de 300 g de Co2. Ce qui fait tout de mĂŞme Ă©conomiser 54 kg de Co2 par an !

Conclusion

Le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas. Ainsi, les bouteilles en plastique ont tous les arguments nécessaires pour justifier leur juste place au musée au XXIème siècle. Elles ont fait leur temps. Une simple gourde remplie d'eau potable permet de s'hydrater tout en respectant l'environnement. Simple. Basique.

Rappelons qu'il est très important de laver régulièrement sa gourde pour éviter que des bactéries viennent se développer. Une gourde peut se laver au lave vaisselle par exemple.