Le lien entre la malbouffe et la d√©forestation ūüĆī

Le lien entre la malbouffe et la d√©forestation ūüĆī

Avez-vous déjà entendu qu'il fallait éviter l'huile de palme pour la planète ? Peut-être avez-vous même vu des marques revendiquées "sans huile de palme" ?!

Nous allons peut-être casser certaines croyances (désolé d'avance) mais le problème ne vient pas (vraiment) de l'huile de palme. Reste avec nous, nous expliquons tout de cela dans cet article.

Parlons de la déforestation

Chaque minute dans le monde, une for√™t de la taille d'un terrain de football dispara√ģt, principalement en Amazonie et en Indon√©sie. Pour mettre les choses en perspective, cela fait 325.600 terrains par an, soit l'√©quivalent de la taille de la Belgique ūüáßūüá™.

Nous d√©truisons la majorit√© des for√™ts pour satisfaire nos besoins en huile v√©g√©tale (souvent l'huile de palme ou l'huile de soja) et le reste pour donner √† manger aux animaux d'√©levage (pour in fine manger de la viande ūü•©).

Or, notre consommation d'huile v√©g√©tale ne fait qu'augmenter. Selon Statista, notre consommation d'huile de Palme a doubl√© en 12 an ūüĎá. Pas de bonne augure pour la suite.

Alors, faut-il arrêter l'huile de Palme ?


Même si aujourd'hui, proposer des produits "sans huile de palme" est devenu un super argument marketing, cela n'est pas la solution !

Lorsqu'il n'y a pas d'huile de palme dans un produit, nous utilisons très souvent un substitut, à savoir de l'huile de colza, de l'huile de coco ou de l'huile de soja. Et le problème, c'est que tous ses substituts sont également responsables de la déforestation (directement ou indirectement).

On ne règle pas le problème, on le déplace

L'huile de palme a le meilleur rendement de toutes les huiles (4 tonnes d'huile par hectare), bien devant l'huile de colza (0.6 tonne par hectare) ou l'huile de soja (0.36 tonne par hectare).

En remplaçant l'huile de palme par d'autres, nous avons besoin d'encore plus d'espace... au détriment des espaces naturels.

Alors que faire docteur ?

Tout simplement √©viter l'huile v√©g√©tale, surtout celles qui se trouvent en grande quantit√© dans les produits industriels (confiseries, biscuits, g√Ęteaux, cr√®mes glac√©es, saucisses, nuggets de poulet, poisson pan√©...). C'est cela que nous appelons "malbouffe".

Les supermarchés ont d'ailleurs leur part de responsabilité car cette nourriture est mauvaise pour la santé et pour la planète. Pourtant, elle constitue encore environ 80% de leur offre. Et c'est aussi la raison qui nous pousse chez Ekip, à encourager les commerces qui vendent des produits / aliments non transformés.