Quels sont labels écologiques dans la restauration à connaître ?

Quels sont labels écologiques dans la restauration à connaître ?
Image by drobotdean on Freepik

Les restaurants éco-responsables et éthiques qui s'engagent socialement ou environnementalement se multiplient. Tant mieux. Encore faut-il reconnaître ces restaurants ? Dans cet article, nous parlerons de quelques labels écologiques à connaître.

Le label FIG

FIG (Food Index Fod Good) est une association et un label créée en 2019 dont près de 200 restaurants sont labellisés aujourd'hui. Découvrez ces restaurants ici.

Ce label utilise une quantification et une méthodologie scientifique pour mesurer l'empreinte carbone d'un restaurant.

Par exemple, dans ces critères, FIG va analyser rigoureusement la quantité et le type de viande cuisinée par le restaurant. Et ce n'est pas anodin 👇

Belle illustration d'Etiquettable

Dans les critères, on retrouve donc :

  • 30 points sur le menu végétarien (30 points pour une offre 100% végétarienne et sinon, cela dépend de la quantité et du type de viande/poisson).
  • 10 points sur le local
  • 10 points de saison
  • 10 points sur le bio

Si ce label a un coût (quelques centaines d'euros), le modèle économique de FIG repose surtout sur du conseil auprès des restaurants qui souhaitent réduire leur empreinte carbone.

Le label Vegoresto

Vegoresto n'est pas à proprement parlé d'un label, mais ce service créé par L214, l'association qui défend les animaux, référencie l'ensemble des restaurants végétariens ou végétaliens (dit végans). Pour trouver des plats vegans près de chez vous, cliquez ici.

Aucun coût pour les restaurants, c'est la communauté qui va se charger d'ajouter les restaurants qui proposent des alternatives végétaliennes.

Alors même si L214 agit d'abord pour la protection des animaux, nous avons souhaité l'ajouter à cette liste de label écologique car le geste le plus écologique est de limiter sa consommation de viande et de produits laitiers....ce qui est la proposition même de ce service !

Le label Ecotable

Ecotable est une entreprise créée en 2019 et qui propose un label écologique à 3 niveaux (de 1 à 3 Ecotable). 176 établissements sont aujourd'hui labellisés. Vous pouvez retrouver les restaurants ici.

Ce label collecte un ensemble d'informations nécessaires pour mesurer l'impact environnemental des restaurants. Ecotable va jusqu'à analyser les fournisseurs des restaurants et cela joue un rôle majeur dans l'obtention du label. A travers sa notation, Ecotable encourage donc une agriculture raisonnée, biologique et locale.

Ne soyez donc pas surpris si un restaurant obtient le label sans toutefois proposer d'options végétariennes.

A titre d'exemple, un élevage extensif de bovin local est très bien valorisé par Ecotable.

Définition : L'élevage extensif est à l'inverse du modèle intensif, une méthode d'élevage qui est caractérisée par une faible densité de chargement et qui va par exemple favoriser le paturage.$

De la même manière que les autres labels, cette certification a un coût, situé entre de 500€ et 2000€ par an en fonction de la formule choisie par le restaurant (label avec ou sans accompagnement).

Le label Bon pour le climat

Difficile de faire fausse route avec ce label...qui, comme le dit expressément son nom, axe son analyse sur l'empreinte carbone du restaurant.

Ainsi, la part du végétal dans l'assiette est prépondérant l'évaluation. L'engagement autour de produits locaux et de saison est également jugé essentiel selon cette association.

Un peu moins de 100 établissements sont dotés de ce label, à retrouver ici. Ce label écologique coûte environ 100€ par an pour un restaurateur.

Le label Green Food

Au même titre qu'Ecotable, ce label à 2 niveaux, apporte une réponse globale au problème environnemental et prend en compte de nombreuses informations comme le tri, l'énergie, la saisonnalité, la localité, le 0 déchet, etc.

Pour obtenir le label, le restaurateur doit respecter au moins 6 critères sur 10, avec l’obligation d’utiliser des produits locaux et/ou bio (à hauteur de 30 % minimum) pour la conception des plats. Un audit est réalisé une fois par an pour vérifier si les différents critères de la charte sont respectés.

Ce label coûte environ 450 euros par an, ce qui comprend l’audit, l’autocollant et le référencement sur la plateforme.

A ce jour, seulement 70 restaurants sont référencés, à retrouver ici.

Le label Bio

De la même manière que dans un supermarché, les restaurants peuvent obtenir le label Bio et l'afficher sur la devanture de leurs restaurants. Il existe 3 niveaux :

  • Pour obtenir le label de catégorie 1, il faut avoir entre 50 % et 75 % d'ingrédients certifiés Biologiques.
  • La catégorie 2 s'obtient à partir de 75 % et 95 % des produits bio.
  • La catégorie 3 concerne les restaurants proposant plus 95 % de denrées biologiques dans leurs plats.

Pour obtenir le label Bio, il faut répondre à un cahier des charges qui vise à vérifier la traçabilité des produits et leur origine biologique. Un audit a lieu pour vérifier les informations transmises.

Côté coût, pour obtenir la certification Bio AB, cela coûte entre 300 et 1000€ par an pour un restaurant.

Label Maître Restaurateur

Le label Maître Restaurateur est le titre officiel d'état pour la restauration. Pour obtenir ce label, il faut que les plats cuisinés soient 'fait maison'. Tous les plats doivent être réalisés avec des produits bruts. Autrement dit, les desserts surgelées qui viennent de l'autre bout du monde sont interdits.

Le label Maître Restaurateur, créé en 2007, est délivré pour une durée de 4 ans. Aujourd'hui, près de 2000 restaurants ont reçu ce titre.

Bien que très incomplet d'un point de vue environnemental, ce label favorise indirectement une consommation de saison, ce qui est mieux que rien !